06/02/2013

5ème EDITION DE LA SAINT VINCENT DU BOUCHARDAIS, LE 2 FÉVRIER 2013.


Plusieurs centaines de personnes sont venues partager un moment de convivialité, samedi dernier, avec les vignerons en AOC de Crouzilles, Avon-les-Roches (cette année, organisatrice) Panzoult, Sazilly et Tavant. C'est la 5e édition d'une manifestation en commun qui rencontre un franc succès puisque la salle des fêtes de L'Île-Bouchard n'est pas assez grande.
La Saint-Vincent a tout naturellement commencé par la célébration religieuse avec le père Josselin, dans l'église de Crouzilles, avec les entonneurs pour les souhaits de vendange abondante. C'est en cortège, comme il se doit, que les participants suivirent les porteurs de saint Vincent et les entonneurs, jusqu'à la salle des fêtes où Nicolas Pointeau, président de l'association de la Saint-Vincent du Bouchardais, a accueilli les officiels en compagnie du maire Jean-Pierre Smigielski.
Belle mobilisation
Nicolas Pointeau a tenu à soulever le problème qui touche une grande partie des vignerons, celui d'un fléau nommé l'esca (maladie du bois), qui se multiplie depuis environ dix ans. Nadège Arnault, conseillère générale, s'est dite très attentive à ce problème puisqu'elle tire la sonnette d'alarme depuis plusieurs années tout comme le député Laurent Baumel, découvrant ainsi le millésime 2012. Il souhaite voir se déplacer sur le terrain la ministre afin qu'elle fasse elle-même le constat de cette maladie qui prend de l'importance, d'année en année. Nadège Arnault a mis en avant l'avenir de la déviation qu'elle porte depuis 2004,« cela sera un trait d'union rive gauche, rive droite pour les vignerons ». Jean-Max Manceau, président du syndicat des vins, a terminé à Crouzilles son périple des Saint-Vincent. « 2.400 personnes environ sur quatre manifestations, c'est dire son importance dans notre région. »Et de féliciter le groupe de jeunes vignerons qui se bat pour l'amour de leur métier.
Les nombreux convives se retrouvèrent à la salle des fêtes de L'Île Bouchard où l'ambiance était détendue et conviviale, autour du repas concocté par un traiteur et animé par un imitateur humoriste, Stephan, et un duo chant Maryline et Didier Barbier et leurs danseuses.
Les caves de Christian Charbonnier, Nicolas Pointeau et Rémi Desbourdes accueillirent de nombreuses personnes pour la dégustation du millésime 2012 entre autres avant d'aller danser autour du buffet campagnard.
Article Nouvelle République / correspondante Marie-Rose BROTIER














Merci à notre amie  Josiane Nazarin pour les photos !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire