14/10/2014

AVON-LES-ROCHES Ne pas oublier les victimes du Ruchard

AVON-LES-ROCHES Ne pas oublier les victimes du Ruchard


Des représentants de la ville de Tours déposent une gerbe. - Des représentants de la ville de Tours déposent une gerbe. - (Photo corr. NR, M.-R. Brotier)Des représentants de la ville de Tours déposent une gerbe. - (Photo corr. NR, M.-R. Brotier)
Des représentants de la ville de Tours déposent une gerbe. - (Photo corr. NR, M.-R. Brotier)



Pour faire vivre le souvenir

09/10/2014 05:32
De nombreuses gerbes ont été déposées. - De nombreuses gerbes ont été déposées.De nombreuses gerbes ont été déposées.
De nombreuses gerbes ont été déposées.
Organisée par le comité de patronage et les membres du comité de la stèle du Ruchard, la 72e cérémonie du souvenir s'est déroulée samedi à la stèle du Ruchard. Débutée par un dépôt de fleurs à la « tranchée des fusillées », par une délégation d'une dizaine de personnes, membres de la famille des fusillés du Ruchard, elle a été marquée par la présence d'une soixantaine de porte-drapeaux, dont une jeune fille de 11 ans qui portait fièrement son drapeau. L'harmonie de La Fuye de Tours a donné la touche musicale en jouant notamment « La Marseillaise » et « Le Chant des partisans ».
A l'issue de la cérémonie, le maire, Pascal Blanchard, a reçu les participants de cette manifestation autour d'un vin d'honneur. Le capitaine Aurenche, représentant la délégation militaire départementale, a souhaité accompagner le Comité de la stèle des fusillés dans son devoir de mémoire, pourquoi pas en faisant participer les établissements scolaires à cette cérémonie…
Extrait de la Nouvelle République du 9 octobre 2014
EN CLIQUANT SUR CE LIEN, VOUS POURREZ ACCÉDER A L'ARTICLE ET PHOTOS SUR LE SITE DE LA COMMUNE D'AVON LES ROCHES
Organisée par le Comité de patronage et les membres du comité de la stèle du Ruchard, la 72e cérémonie du souvenir s'est déroulée samedi à la stèle à Avon-les-Roches.
Un dépôt de fleurs a été effectué par une délégation d'une dizaine de personnes et membres du comité. On comptait également la présence de près de soixante drapeaux dont une jeune fille de 11 ans ainsi que de nombreux officiels militaires et civils, sans oublier le public qui a voulu partager ce moment. Comme chaque année, il a été rappelé le sacrifice des résistants tourangeaux fusillés par les nazis en Touraine et dans toute la France.

Extrait de la Nouvelle République du 7 octobre 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire