19/12/2017

CONFERENCE SUR JULES EGAL, le 8 DECEMBRE 2017 à AVON LES ROCHES

 
 
 

 

 
Après le concert de l'Ensemble Musical Escotais, Dême et Choisille le 12 novembre dernier, Jules Egal était de nouveau à l'affiche ce vendredi 8 décembre avec une conférence de Fabrice Mauclair.
 
Une vingtaine de personnes ont répondu à notre invitation, parmi lesquelles, M. Pascal Blanchard, notre maire et plusieurs membres du Conseil Municipal ainsi que Mme Bouchaud-Violleau,   Maire de l'Ile-Bouchard.

Avonnais, vice-président de l’association Histoire et Patrimoine, Docteur en histoire moderne, Fabrice Mauclair est venu nous dévoiler les multiples facettes de la vie de ce compositeur de village. 

Jules Égal naquit le 27 janvier 1851 à Avon-les-Roches (37), fils de Annet Égal, 44 ans, chaudronnier (décédé à Avon le 21 juin 1853) et de Marie Benoit, 45 ans. Ils eurent 5 enfants.
Il fut élève de l’École Normale de Loches de 1867 à 1870. Il devint instituteur titulaire le 1er juin 1872.
Il exerça à Brèches, Château-la Vallière et St Christophe (1882-1910).
Il se maria le 20 août 1872, à Château-la-Vallière alors qu’il était domicilié à Brèches, avec Fernande Victorine Pattier, sans profession, née à Château-la-Vallière le 20 juillet 1852, fille de Henri Urbain Pattier, coiffeur, membre du Conseil Municipal et de Anne Virginie Delétang décédée à Château-la-Vallière le 14 février 1865.
Comme beaucoup d’instituteurs de son temps, tel un hussard noir de la République, Jules Égal était un ardent défenseur de la République. Un inspecteur primaire l’aurait qualifié de « républicain ferme et franc ».
Pendant son passage à Saint-Christophe, Jules Égal montra tous ses talents divers ; il fut directeur de l’école des garçons, secrétaire de mairie, dessinateur, sculpteur, photographe auteur de nombreux clichés édités en cartes postales, chef de la musique locale et compositeur de nombreux morceaux qui furent joués par de nombreuses fanfares en France et à l’étranger.
Au cours des années 1 900, il reçut plusieurs distinctions et médailles. En 1 903, il fut récompensé pour avoir fondé dans son école « une société protectrice des animaux et des oiseaux ». Cette même année, il fut nommé Officier d’Académie et reçut les Palmes académiques. En 1907, il fut décoré du Mérite agricole pour sa société protectrice des animaux.
En  septembre 1 910, après exactement 39 ans, 4 mois et 4 jours de service, il prit sa retraite et s’installa avec sa femme dans une maison qu’elle possédait à Château-la-Vallière. Malheureusement, il n'en bénéficia pas longtemps puisqu’il décéda le 3 novembre 1910, à 59 ans et, quelques jours plus tard, ce fut son épouse qui décéda le 25 novembre 1910 à 58 ans. Peu de temps après, nouveau décès dans la famille puisque leur fille Julia mourut, toujours à Château-la-Vallière, le 8 janvier 1911, à 35 ans. En un peu plus de deux mois trois membres de cette famille disparurent.


De Jules Égal, il reste de très nombreuses oeuvres musicales ainsi que des cartes postales, certaines écrites de sa main, d’autres illustrées et signées Égal. Ces documents ont été exposé dans la salle des fêtes ainsi qu'une plaquette retraçant sa vie. Celle-ci est disponible auprès de Fabrice Mauclair.

 

A l'issue de cette très passionnante conférence, Fabrice fut très chaleureusement applaudi par un public ravi d'avoir fait la connaissance de ce personnage étonnant !

 

Nous avons clôturé cette sympathique soirée autour du verre de l'amitié.  

 
 
 
 



 

 
 
 



Nous adressons toutes nos félicitations et nos remerciements
 à Fabrice Mauclair pour cette passionnante conférence ! 














 










 







 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



L’association Avon Patrimoine a le plaisir de vous inviter à une conférence le vendredi 8 décembre, à 20h30, à la salle Maurice Sébastien d’Avon les Roches.
Fabrice Mauclair, Avonnais, vice-président de l’association Histoire et Patrimoine, Docteur en histoire moderne présentera la vie de Jules Egal.
Cet ancien instituteur né à Avon-les-Roches en 1851, dans une famille modeste, est un personnage étonnant. Homme curieux et artiste accompli, le maître d’école s’adonnait notamment à la peinture, à la sculpture et au dessin. Au cours des années 1900, il s’est également essayé à la photographie. Sous forme de cartes postales, il a ainsi édité près d’une vingtaine de clichés présentant des vues de Saint-Christophe-sur-le-Nais, village d’où est originaire une partie des musiciens de l’EMEDC. Autre corde à son arc, la défense de la cause animale. La preuve, en avril 1902, Jules Égal a fondé dans son école une « société protectrice des animaux et des oiseaux utiles ». Mais l’instituteur excellait surtout dans le domaine musical. Chef et professeur de musique, à Château-la-Vallière puis à Saint-Christophe-sur-le-Nais, Jules Égal fut un compositeur prolifique. Dans des genres extrêmement variés, l’homme a ainsi produit une bonne centaine d’œuvres musicales parmi lesquelles Aimons la France, Avril en fleurs, Gloire à Bacchus, Fille du rêve, Le Val Joyeux… Et aussi surprenant que cela puisse paraître, les airs qu’il a imaginés ont beaucoup voyagé. En effet, au début du XXe siècle, ses morceaux pour harmonie et fanfare furent interprétés partout en France et même à l’étranger, en Suisse, en Belgique, etc. Certaines de ses compositions ont même été jouées au Canada !

 
De nombreux documents et une plaquette vous seront présentés.

 
Entrée gratuite.

 

Renseignements :
 
AVON PATRIMOINE
02 45 45 49 15

 
 
 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire