09/12/2019

Conférence sur la famille BOLLEE, le 6 décembre 2019 à Avon les Roches





L' histoire des éoliennes « Bollée », 
le 6 décembre 2019 à Avon-les-Roches.





C'est avec un très grand plaisir que l'Association Avon Patrimoine, sur l'invitation de notre Vice-président, M. Jean-Louis Rabusseau, a reçu, ce 6 décembre, M. Jean-Claude Pestel pour une conférence extrêmement  intéressante et très documentée sur la famille Bollée et ses éoliennes. Jean-Louis et Jean-Claude sont très liés sur ce sujet. 

Jean-Claude est un spécialiste passionné par ces belles machines qui n'ont plus de secrets pour lui depuis 15 ans. Cet historien de la "Bollée" après en avoir expliqué tous les mécanismes et rouages, a embarqué l'auditoire pour un voyage au pays des éoliennes d'hier mais aussi d'aujourd'hui puisque sur les 69 édifiées en Indre-et-Loire,  29 sont encore présentes actuellement. 

C'est devant plus de 40 personnes avec Mme Nadège Arnault, première Vice-présidente du Conseil Départemental, de nombreux Avonnais dont plusieurs élus, Mme Marie-Rose Brotier, correspondante de la Nouvelle République, mais aussi de bien d'autres communes que Jean-Claude nous en a brossé, avec de nombreuses anecdotes, un tableau très écouté et suivi. Baptisé, à juste titre, "sauveur d'éoliennes", il oeuvre à la conservation de ce patrimoine, voué à disparaitre, si rien n'est fait rapidement.

Après avoir répondu aux questions posées par l'assistance, la soirée s'est terminée autour du verre de l'amitié afin de poursuivre la discussion et remercier ceux qui ont pu se libérer pour écouter ses deux passionnés d'éoliennes.


Pour info, vous pourrez trouver, ci-dessous, la plaquette distribuée pendant la conférence concernant l'éolienne Bollée d'Esvres ainsi que trois liens vous invitant également à découvrir le site internet de l'éolienne d'Esvres, un survol du Val de l'Indre et un reportage sur J. C. Pestel, le sauveur d'éoliennes.


Article Nouvelle République du 13/12/2019 / Correspondante Marie-Rose BROTIER


























Aucun commentaire: