29/05/2011

CONFERENCE DE FABRICE MAUCLAIR : « Brutes impulsives ou paisibles bonshommes, nos ancêtres étaient-ils violents ? »

À l’occasion de la sortie de son livre (Crimes au village. Histoire(s) de la criminalité ordinaire dans la Gâtine tourangelle au XVIIIe siècle), Fabrice Mauclair, professeur d’histoire au collège de Richelieu domicilié dans la commune d’Avon-les-Roches,  proposait vendredi 27 mai dans la salle des fêtes d'Avon les Roches,  une conférence ayant pour titre :

« Brutes impulsives ou paisibles bonshommes,
 nos ancêtres étaient-ils violents ? »





Cette conférence illustrée par des documents projetés par le biais d’un vidéo-projecteur a suscité beaucoup d'intérêt parmi la trentaine de personnes présentes.  
 
Extrait de la NOUVELLE RÉPUBLIQUE du 2 juin 2011
Correspondante : Marie-Rose BROTIER



Crimes au village. Histoire(s) de la criminalité ordinaire dans la Gâtine tourangelle au XVIIIe siècle, La Crèche, Geste éditions, 2011, 328 p.

Un portrait de la France rurale du XVIIIe siècle en 2000 crimes et délits. Basé sur des affaires civiles et criminelles, cet ouvrage plante le décor de nos campagnes françaises il y a deux cents ans. Sous forme de petites chroniques judiciaires, appuyées par des documents d’époque, l’ouvrage met en évidence le fonctionnement de la société rurale mais aussi de la justice. Contrairement à la croyance populaire le tribunal cherchait davantage à accommoder qu’à punir comme l’explique Benoît Garnot dans sa préface. Les affaires sont réparties en cinq thèmes : « L'autorité mise à mal », « Les atteintes à la propriété » privée, « La violence et la mort », « Les désordres familiaux » et les « Mauvais sujets ». Un ouvrage qui retrace un siècle de crimes et de déviances et met en lumière le fonctionnement des institutions de l’époque.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire